Le traitement de l'eau :toujours important, souvent indispensable !

Quelques explications :


Aquabion

 : Aquabion est un système de traitement écologique de l'eau contre le calcaire et la corrosion. Aquabion utilise une anode de zinc pure afin de transformer le calcaire incrustant en calcaire poudreux et ce pour éviter tout entartrage. Aquabion est garanti 5 ans si les conditions d'installation sont respectées. Seul un installateur agrée Aquabion peut prétendre à cette garantie. Aquabion représente une alternative écologique à l'adoucisseur, mais Aquabion produit un résultat différent. Le calcaire incrustant est transformé et non éliminé. Aquabion fait en sorte que les particules s'évacuent en douceur et évite par son procédé tout risque de bouchage des mitigeurs. Aquabion doit être bien dimensionné et être adapté au débit instantané de l'intéressé. Aquabion s'applique aussi bien dans un appartement, une maison, un immeuble, les collectivités et l'industrie. Aquabion existe depuis plus de 20 ans et a déposé un nombre de brevets relatifs au fonctionnement, tel que les plaques de turbulation en Nirtosta. Aquabion livre tous les détails du traitement du calcaire par simple demande via notre formulaire de contact

Calcaire

 : Les calcaires sont des roches sédimentaires facilement solubles dans l'eau et composées majoritairement de carbonate de calcium CaCO3 mais aussi de carbonate de magnésium MgCO3. Lorsque la roche comporte une proportion non négligeable d'argile, on parle plutôt de marne. Ils se forment par accumulation, au fond des mers, à partir des coquillages et des micro-algues et animaux marins. C'est en France, Suisse et en Belgique la roche la plus courante qui compose autant des montagnes comme les Alpes, le Jura, et les Pyrénées que des plaines en Champagne, le bassin parisien ou des plateaux comme dans les Ardennes. Aquabion lutte activement contre le calcaire par la provocation naturelle de transformation de la calcite en aragonite, afin de le rendre poudreux on plus incrustant. De fait, le calcaire l'élimine plus facilement et évite les effets néfastes sur tout équipement lié à l'usage d'une eau calcaire. Le calcaire est reconnaissable par sa teinte blanche et généralement par la présence de fossiles. Il est la base de nombreux matériaux. Nettoyé de ses impuretés et réduit en une poudre fine de généralement 40 micron, le calcaire porte le nom de blanc de Meudon ou blanc d'Espagne. La craie est une roche calcaire formée par une accumulation de squelettes calcaires des micro-algues comme par exemple les Cocosphaérales et animaux marins comme les foraminifères. La calcite est le polymorphe d'origine secondairement géologique du carbonate de calcium. Le polymorphe d'origine primairement biogénique est l'aragonite comme par exemple l'aragonite : le squelette des coraux Hermatypiques. La concentration du calcaire dans l'eau potable ou dureté s'exprime en « degré français ». Un degré correspond à 4 mg/l de Ca. La présence de calcaire dans l'eau ne présente pas d'inconvénient pour la santé, bien au contraire. Il n'y a donc pas de teneur maximum réglementaire. En revanche une dureté trop élevée peut être source de désagréments à l'usage tel que l'entartrage, difficulté à faire mousser le savon, linge rèche etc. Les eaux distribuées dans la plupart des régions calcaires de France sont dans ce. À cause des usages dans le bâtiment et les travaux publics, les caractéristiques mécaniques des calcaires sont importantes, d'autant que très variables. Les calcaires peuvent être soit très adaptés, soit inutilisables, dans les divers usages auxquels ils sont destinés (il n'y a aucune commune mesure entre un marbre et une craie). On les soumet à divers essais : la résistance à l'usure par frottement mesurée en présence d'eau et l'essai de résistance aux chocs.Les pierres calcaires sont souvent de couleur blanche. Il est composé d'au moins 70 % de calcite et peut contenir de la silice, de l'argile et de la matière organique ainsi quelques autres minéraux dont les plus courants sont la dolomite, l'aragonite et la sidérite, qui influent sur sa couleur. En général blanc, le calcaire existe aussi dans des teintes de jaune, gris, brun ou même noir. Le carbonate de calcium (CaCO3) est composé d'un ion carbonate (CO32-) et d'un ion calcium (Ca2+), sa masse molaire est de 100 g/mole. C'est le composant principal du calcaire et de la craie, mais également du marbre. C'est aussi le principal constituant des coquilles d'animaux marins, du corail et des escargots. Le carbonate de calcium cristallise naturellement avec deux formes cristallines principales: l'aragonite et la calcite.

Corrosion

 : La corrosion désigne l'altération d'un matériau par une réaction chimique avec un oxydant. La corrosion est un problème industriel important, car le coût de la corrosion qui regroupe l'ensemble des moyens mis en œuvre pour lutter contre la corrosion par le remplacement des pièces ou ouvrages corrodés est estimé à 2% du produit brut mondial. Dans la pratique cela signifie que chaque seconde environ 5 tonnes d'acier se sont transformées en oxydes de fer. Chez les particuliers, vivant en appartement ou maison individuelle, la corrosion est la raison principale de ruptures de canalisation dégénérant en dégâts des eaux. La corrosion limite ainsi la durabilité des installations sanitaires des privés. Plusieurs manières permettent de lutter contre la corrosion. Aquabion limite la corrosion et s'applique aussi bien dans le domaine industriel que celui du particulier.

Canalisations

 : Une canalisation est une conduite destinée à acheminer des matières liquides, solides ou gazeuses d'un endroit à un autre. La taille d'une canalisation peut varier d'un diamètre de trente millimètres appelé un pouce un quart, à trois mètres vingt pour l'acheminement soit soixante-huit pouces pour les adductions d'eau par exemple. La matière des canalisations peut être constituée de tubes en acier soudé, béton armé, Polyéthylène de haute densité, PRV, acier inoxydable, fonte (galva), polychlorure pour les matériaux les plus fréquents. Aquabion s'installe sur toute canalisation, même PVC, à condition de respecter lors de l'installation une portion métallique en amont et en aval de l'Aquabion même,

Entartrage

 : L'entartrage représente le dépôt de tartre ou calcaire sur un élément ou dans une conduite. L'eau provenant d'un fleuve, d'une rivière, d'un lac ou de l'eau du robinet peut contenir des quantités de minéraux dissous sous forme de sels comme le calcium voir des ions de calcium, du magnésium, du potassium et d'autres sels minéraux. Dans certains cas, surtout lors d'une augmentation de température ces noyaux peuvent se précipiter et cristalliser voir créer une base propice au développement du biofilm bactérien, propice au développement de microbes et bactéries non souhaitables et souvent mauvais pour la santé. Aquabion procède à travers un effet curatif sur les canalisations et limite ainsi de manière considérable le développement du biofilm.

Chauffage

 : Le chauffage est une action pour maintenir ou améliorer les conditions d'ambiance vivables pour les êtres vivants dans les espaces de vie tels que les bâtiments et les habitacles. Le chauffage transmet l'énergie thermique à un objet ou un matériau. Aquabion s'applique aussi bien sur les chauffages individuels pour une maison, appartement que sur les systèmes de chauffage central collectifs dans les immeubles. Les modes d'emploi sont la convection, conduction ou un fluide colporteur. L'eau chaude précipite la formation de calcaire, ce que l'installation d'un Aquabion traite grâce à la transformation de la calcite en aragonite. On parle de chauffage central quand on chauffe plusieurs pièces d'une maison, d'un appartement ou d'un immeuble grâce à un générateur qu'on appelle chaudière. Le transfert thermique se fait généralement par des radiateurs. La production de chaleur pour chauffer l'eau en circuit fermé ou en circuit ouvert se fait par Huile, bois, charbon, électricité, fioul, gaz ou autre générant une chaleur dans un bouilleur avant distribution. Les installations photovoltaiques génèrent la production d'énergie suffisamment importante pour alimenter le besoin de chauffe dans une habitation. Ce procédé est une alternative écologique qui se combine facilement avec un Aquabion afin d'améliorer les performances et prolonger la durée de vie.

Chaleur

 : La chaleur est un terme qui désigne un transfert thermique en thermodynamique comme l'énergie interne, la chaleur latente, la capacité thermique ou l'équation de la chaleur. La notion de chaleur définie en physique est une température élevée, la chaleur du corps et la température corporelle. Le terme de la chaleur est souvent mis à l'égal avec le bien-être au quotidien.

Performances énergétiques

 : Le diagnostic de la performance énergétique doit être établi à l’occasion de la vente de tout bâtiment ou partie de bâtiment clos et couvert, quel que soit son usage (résidentiel ou non) et doit également être établi à l’occasion de la mise en location d’un logement ou d’un bâtiment à usage principal d’habitation, que ce soit une maison, un appartement ou un studio. L’obligation de fournir un diagnostic de performance énergétique ne s’applique actuellement qu’en France métropolitaine. Le diagnostic de performance énergétique doit aussi être affiché dans les bâtiments publics d’une surface supérieure à 1000 mètres carré et recevant du public. La production d’un diagnostic de performance énergétique est obligatoire pour toute construction neuve ou extension de bâtiment. Il est possible de faire effectuer un diagnostic de performance énergétique en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire. Ainsi, le propriétaire pourra profiter des recommandations de travaux formulées par le diagnostiqueur. Lorsque son établissement n’est pas obligatoire, le diagnostic de performance énergétique est éligible au crédit d’impôt développement durable. En Belgique ce genre de bilan peut être établie par des entreprises spécialisées tel que Ecotip à Liège

Boue

 : La boue est un mélange de sédiments et d'eau qui fourni un abri pour de nombreuses espèces animales. Les circuits fermés de chauffage sont souvent mis à l'épreuve lorsqu'on parle d'un problème d'embouage. La boue en circuit fermé cause le dysfonctionnement du chauffage central, une surconsommation d'énergie dû au fait que la circulation de l'eau de chauffage soit réduit jusqu'à bloqué. Très touchés sont les chauffages au sol alimentés par des serpentins de faible diamètre. La boue sèche lors de périodes de non chauffage et risque de ne plus se défaire lors de la remise en fonction. Partiellement Aquabion limite les propagations de boues. Une installation centrale d'un Aquabion doit être de préférence complétée par un système mis en place sur le circuit fermé.

Perte de débit / perte de charge

 : Lorsque l'on est en présence de frottements, le théorème de Bernoulli ne s'applique plus et la charge n'est plus constante. On parle alors de perte de charge. Les pertes de charge singulières sont essentiellement dues aux accidents de canalisation, c'est-à-dire toute modification d'un trajet rectiligne. On peut y compter les coudes, les vannes ou robinets, les appareils de mesure, et autre. La perte de charge singulière d'un accident peut se déterminer par calcul ou à l'aide de tables où une construction graphique à partir de grandeurs simples donnera un résultat. Pour le cumul des pertes de charge régulières et singulières, il existe des logiciels commerciaux qui réunissent les équations des pertes régulières et ces abaques avec les données fluides et rugosité pour rapidement trouver et totaliser les pertes de charge de réseaux. Les pertes de charge s'additionnent.

Chute de rendement

 : Le rendement passe par le choix ou non d'un bouclage et de son utilisation pour le résumer de la manière suivante, en pratique, il est bon de prévoir soit le bouclage, soit le traçage de la canalisation, pour une distance supérieure à 10 mètres entre le point d’utilisation et la source. L'arrêt de la circulation d’eau n’est pas autorisé par les avis techniques relatifs aux produits de traitement d’eau quand l’eau est l’objet d’un traitement chimique. En tout cas, il n’est possible que si l’installation est correctement équilibrée, de manière à ne pas laisser de branches mortes après. Aquabion exerce une perte de charge minime dans les modèles de petite taille tel que l'Aquabion D10 ou Aquabion S-15 avec environ 0.02% de perte de charge. Le rendement restant quasi pareil pour le consommateur qui ne sentira pas de différence lors de l'utilisation.

Perte d'exploitation

 : Une perte d’exploitation est un manque à gagner, soit consécutif à la survenance de dommages matériels soit sans lien avec des dommages matériels. Dans ce cas on parle de dommages immatériels purs. Les types des dommages survenant après des dommages matériels est la perte d’exploitation à la suite d’un incendie ou un dégât des eaux. Les dommages immatériels purs procèdent par exemple de rupture abusive de contrats. Lorsque ces dommages immatériels sont consécutifs à des dommages matériels, ces dommages peuvent être couverts à une police d’assurance pertes d’exploitation incluant les surcoûts. Quant aux dommages immatériels purs, ils ne sont jamais couverts par une police d’assurance. Tenez-vous au courant via nos actualités Aquabion

Fermeture sanitaire

 : La mission d'une préfecture consiste à protéger la santé publique par des collaborateurs de la DDPP qui opèrent régulièrement par des contrôles inopinés dans tout lieu où sont préparées, entreposées, manipulées, vendues des denrées alimentaires. Ces contrôles sanitaires s'inscrivant dans les missions de protection de la santé publique, sont programmés en fonction des risques sanitaires estimés en fonction des établissements et des plaintes ou signalements ou le cas échéant, de la survenue d'une toxi-infection alimentaire. Ils s'attachent donc au contrôle du respect de la réglementation relative aux installations, manipulations, bonnes pratiques, traçabilité et à la maîtrise des risques en matière d'hygiène alimentaire. L'eau en fait partie. L'Action de L'Aquabion a pour objet de réduire de manière considérable les proliférations du biofilm, surface propice aux microbes et bactéries tel que les Légionellose.

Installation sanitaire

 : Une installation sanitaire comprend en plus des appareils sanitaires, les robinetteries, les canalisations, alimentations, évacuations et raccordements nécessaires au bon fonctionnement des sanitaires, et par extension toutes pièces d'eau : salle de bain, douches, buanderie, cuisine ou autre. Une partie de l'installation sanitaire est réalisée par les maçons, au moment de la création des fondations, vides ventilés, et caves. C'est le gros œuvre sanitaire : Il s'agit des éléments d'égouts enterrés, les canalisations et raccordement à l'égout, les drainages, les éléments de traitement des eaux usées, les citernes à eau de pluie. Lorsque le bâtiment est fermé, l'installation sanitaire est alors réalisée par le plombier ou une entreprise spécialisée en ouvrages sanitaires. L'installation sanitaire se préoccupe également des organes de production d'eau chaude, plus le fait du chauffagiste.

Eau potable / eau dure

: L'eau est potable quand elle satisfait à un certain nombre de caractéristiques la rendant propre à la consommation humaine. Des standards de référence dans ce domaine varient selon les pays. Les paramètres pouvant être réglementés sont par exemple : la qualité organoleptique tel que la couleur, la turbidité, l'odeur ou la saveur). Certains paramètres physico-chimiques naturels comme la température et le pH, chlorures sulfates etc.). Des substances dites indésirables tel que les nitrates, les nitrites les pesticides, les herbicides, résidus chimiques et pharmaceutiques etc. comme des substances toxiques tel que l'arsenic, le cadmium, le plomb, les hydrocarbures, et autres. On parle d'une eau dure pour évoquer une eau contenant beaucoup de sels dissous, comme des sels de calcium dit le calcaire et de magnésium. On peut dire alors dans le langage courant qu'elle est calcaire. Une eau en contenant peu de calcaire ou de minéraux en général est appelée une eau douce. Les eaux de sources contiennent des quantités différentes de ces sels, elles peuvent donc être de dureté différente. En France, les eaux du Massif Central, des Vosges et du Massif Armoricain sont douces avec moins de 200 milligrammes de calcaire dissous par litre d'eau. Dans la bassin parisien cela peut aller jusqu'à 1200 milligrammes de calcaire dissous par litre d'eau. Nos quelques articles de presse illustrent ces propos.

Adoucisseur d'eau

: Il est possible d'adoucir de l'eau avec un appareil appelé adoucisseur d'eau. La dureté de l'eau s'exprime en degré français (°f) ou en ppm. Il ne faut pas la confondre avec le pH qui mesure l’acidité ou la basicité d'un liquide. La dureté de l'eau varie d'une ville à l'autre selon les points de captage pour la production d'eau potable. L'eau est douce en dessous de 15 et dure ou chargée au-delà de 25 °f. Un adoucisseur fonctionne grâce à une résine sur laquelle sont fixés des ions de sodium. Les ions de calcium de l'eau dure sont échangés lors de leur passage sur la. Lorsque tous les ions de la résine sont consommés, il faut régénérer l'adoucisseur. On lui apporte alors une solution saturée en sel riche en ions. De leur côté, les ions de calcium sont évacués à l'égout avec les eaux de rinçage. À chaque étape du processus, de l'eau est rejetée à l'égout, environ 5-10 % de l'eau consommée, ce qui entraîne une consommation supplémentaire. Les adoucisseurs de nouvelle génération sont plus économes en eau rejetée comme par exemple les adoucisseurs sans électricité. L'eau adoucie peut être purifiée en partie de ses sels minéraux par le procédé de l'osmose inverse, ce qui donne de l'eau d'osmose, qui possède un résidu à sec autour de 30 mg par litre. L'avantage est que l'eau adoucie prévient l'entartrage des équipements chauffants et immergés, comme par exemple les résistances du lave-linge et permet de faire des économies de produits de nettoyage tel que la lessive et l'assouplissant par exemple ainsi que l'entretien de la. Le problème : comme une machine à laver, l'adoucisseur utilise de l'eau de lavage et de rinçage lors de la régénération des résines et le risque d'oxydation prématurée sur les installations en acier galvanisé bouclé est bien important. Il y a un risque de prolifération bactérienne dans les résines humides en particulier pour les adoucisseurs qui ne bénéficient pas de contrôles, de suivis rigoureux surtout pour les eaux de forages qui ne contiennent pas de chlore ou de générateur de javel ce qui présente un danger pour la santé. La désinfection des adoucisseurs se fait généralement avec du peroxyde d'hydrogène, de l'acide et du chlore. Au contraire, l'Aquabion ne nécessite aucun de ces entretiens, car le processus de transformation du calcaire est tout à fait naturel. L'eau adoucie a moins de goût car plus pauvre en ions calcium et magnésium suite au traitement qu'elle a subi, elle est donc moins appréciable du point de vue alimentaire et ne correspond plus au cadre eau mis en place par la législation européenne. L'eau ne peut plus être présentée comme potable. L'eau adoucie est impropre à la consommation. Et cela est vrai. Le procédé d'adoucissement remplace le calcaire par du sodium, la limite indiquée par la réglementation est de 200 mg (directive européenne 98/83 EC de sodium par litre d'eau. Le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) en France conseille donc d’installer une conduite d’eau non adoucie jusqu’à l’évier pour éviter de boire le sodium. C'est une obligation en Belgique (où l'eau adoucie ne peut être distribuée dans des lieux publics !). Le sodium est également toxique pour les plantes, il acidifie les plantes ce qui réduit leur durée de vie. Les adoucisseurs augmentent votre consommation d'eau comme une machine à laver le linge ou la vaisselle, l’adoucisseur utilise de l'eau pour laver et rincer les résines.

Légionellose

 : La Légionellose est une maladie infectieuse due à une bactérie de la famille des Legionellaceae dont la plus connue est la Legionella pneumophila. Elle se développe dans les réseaux d'eau douce naturels, artificiels et dans un milieu favorable à leur développement. Lors de la découverte de cette bactérie en France et en Belgique, il est immédiatement demandé de contacter l'administration sanitaire. Pour limiter le développement de la Légionellose, il est nécessaire d’agir à trois niveaux comme éviter la stagnation et assurer une bonne circulation de l’eau dans le réseau sanitaire, lutter contre l’entartrage et la corrosion par une conception et un entretien adapté à la qualité de l’eau et aux caractéristiques de l’installation tel que l'Aquabion, maintenir l’eau à une température élevée dans les installations, depuis la production et tout au long des circuits de distribution et mitiger l’eau au plus près des points d’usage. Lors de production individuelle, un Aquabion par unité de production est conseillé. Pour un bouclage central, un seul Aquabion est suffisant. La mise en œuvre de ces actions limite, voire supprime, la nécessité de réaliser des interventions curatives ponctuelles sur les réseaux telles que des chocs chlorés ou thermiques, lesquelles ne garantissent pas une réduction de la contamination sur le long terme. En effet de telles mesures peuvent parfois avoir pour conséquences, un déséquilibre de la flore microbienne, et la dégradation des installations, favorisant ainsi la création de nouveaux gîtes favorables à la prolifération de la Légionellose. Il ne faut pas oublier qu’un réseau d’eau n’est pas uniquement constitué d’un contenant, la canalisation, et d’un contenu, l’eau transportée, mais d’un écosystème très complexe. La face interne des canalisations est quasi systématiquement recouverte d’un biofilm, c’est-à-dire d’une matrice complexe de polymères extracellulaire et de sels minéraux dans laquelle se fixent des bactéries comme la Légionellose. Le biofilm joue un rôle protecteur prépondérant des bactéries hébergées dont Aquabion va pouvoir progressivement se débarasser. Dans un réseau de distribution d’eau, seules les bactéries fixées prolifèrent. Malheureusement, les bactéries des biofilms résistent à des températures ou à des concentrations de désinfectants 1000 à 1500 fois supérieures à celles qui tuent les cellules planctoniques des mêmes espèces (3). L’augmentation de cette résistance est liée à la consommation des désinfectants par le biofilm. Pour éviter de désinfecter, il est nécessaire d’avoir un réseau bien conçu et de réaliser un entretien rigoureux et régulier de celui-ci comme par exemple un Aquabion. Le contrôle de la température de l'ECS de la production à la distribution est un facteur clé de la maîtrise.

Tour de refroidissement

 : Les tours de refroidissement sont utilisées pour refroidir un liquide ou un gaz à l'aide d'un moyen de refroidissement. Il s'agit d'un cas particulier d'un échangeur de chaleur où le transfert thermique s'effectue par contact direct ou indirect entre les flux. Le moyen de refroidissement de telles installations est le plus souvent l'air ambiant et l'eau. Les tours de refroidissement sont des équipements courants, présents dans des installations de climatisation, ou dans des procédés industriels et énergétiques.

Zinc

 : Aquabion utilise une anode de zinc pure dans son principe de fonctionnement. Le zinc est un élément chimique, de symbole Zn et de numéro atomique 30. Il est similaire au magnésium dans la mesure où son état d'oxydation courant est +2 et donnant un cation de taille comparable à celle de Mg2+. C'est le 24e élément le plus abondant dans l'écorce terrestre.